Va de Bach

2024

55 minutes

Idées

C’est plus qu’une beauté créative. Plus que la perfection technique. Plus qu’une profondeur intellectuelle. Plus qu’une base de musique. Bach est pureté spirituelle et imagination absolue. C’est une émotion intense. Et pour tout cela, Révolution.

Son œuvre, miraculeuse et profondément libératrice, a redonné du souffle à des générations d’artistes qu’il a inspirés. Autrefois vénéré, sa marque et son œuvre se retrouvent désormais dans les films, les peintures et même les jeux vidéo. Son empreinte se retrouve même dans les Beatles, dans Muse… Et bien sûr, il laisse son empreinte dans la danse.

Aracaladanza aborde Bach comme source d’inspiration pour une œuvre scénique qui ne cherche pas tant à chorégraphier sa musique (sous de multiples facettes, variations et versions) qu’à plonger dans un univers créatif qui permet à quiconque veut ouvrir les yeux et accorder ses oreilles à imaginer. Parce que l’imagination est le support de la pensée critique et le moteur de la liberté, tous deux essentiels pour changer la réalité.

Résumé

Ce sont des questions que nous nous posons:

Et si la toile de fond était du velours rouge? Et le sol, doré? Et si sur scène, on le déshabillait?

Et si, à l’apéritif, au lieu de démarrer sur scène, on le faisait dans les stands?

Et si nous construisions une main géante comme celle qui pourrait jouer d’un orgue géant? Et s’il y avait de petits pianos?

Et si certains ballons finissaient par chanter? Et que se passerait-il s’ils étaient crevés?

Et si on dansait un malambo collectif au rythme de Bach?

Et si certaines perruques prétendument baroques donnaient des mètres de papier?

Et si on prenait un café en écoutant ce que Bach a composé justement pour un café?

Et si on ouvrait quelques portes pour vérifier qu’on est des doublons de l’autre côté?

Et si un énorme gorille était triste?

Et si on interprétait une badinerie avec des paroles et la même sans pendant que des ballons flottent?

Et si on devenait fou, s’excitait et riait avec Bach, sa musique et son univers?

Toutes ces questions et bien d’autres encore, dans « Va de Bach ». Et pour tout le reste, Bach!

Équipe

Idée et mise en scène
Enrique Cabrera

Chorégraphie
Aracaladanza

Interprètes
Carolina Arija
Jonatan de Luis
Jimena Trueba
Aleix Rodríguez
Lydia Martínez

Doublure
Eduardo Alves

Cantate d’actrice
Carla Maró

Assistant chorégraphe
Jonatan de Luis Mazagatos

Musique originale
Luis Miguel Cobo

Musique supplémentaire
J. S. Bach
Sheila Blanco « Bach es Dios »

Conseils musicaux
Jorge Piccardo

Conception de l’espace scénique et des costumes
Elisa Sanz (AAPEE)

Conception de l’éclairage
Pedro Yagüe (AAI)

Conception de la vidéo en scène
Álvaro Luna (AAI)

Conception et réalisation des accessoires
Ricardo Vergne (AAPEE)

Réalisation des costumes
Gabriel Besa
Pilar López Jurado

Réalisation de la scénographie
Mambo Decorados
Gerriets España

Photographie
Marcos G. Punto

Chefs de production
Patricia Torrero
Enrique Cabrera

Production et presse
Javier Torres Ochandiano

Direction technique
Enrique Chueca

Distribution nationale
Alberto Muyo

Distribution internationale
Ana Sala – Ikebanah Artes Escénicas

coproduction

Coproducteurs Va de Bach